DMIS: Republic of Congo | Epidemic | Cholera in Poine-Noire

| Keine Kommentare

Brief description of the situation

La pluie diluvienne du 17 et 18 Novembre 2012, qui avait fait de nombreux dégâts matériels avait provoqué le déplacement de nombreuses familles, ce qui a poussé les autorités administratives du département de Pointe Noire à ouvrir deux sites (le site des sapeurs pompiers et de la foire) pour la prise en charge des sinistrés.

Quelques jours après, des cas de diarrhées cholériques avaient été signalés dans ces sites et confirmés plus tard comme épidémie de choléra par le ministère de la santé, après analyse des échantillons. Un comité de crise composé de la Direction départementale de la santé, des équipes des Circonscriptions socio sanitaires de Pointe-Noire, du service d’hygiène, du secteur opérationnel, de la Croix- Rouge Congolaise et de la Mairie de Pointe-Noire a été mis en place pour la riposte contre l’épidémie.

C’est ainsi que plusieurs initiatives ont été prises par ce comité notamment :

  • l’élaboration du plan de riposte ;
  • le plaidoyer auprès des autorités politico administratives ;
  • la prise en charge des malades au site de LOANDJILI par le personnel de santé et les volontaires de la Croix Rouge Congolaise
  • la tenue des réunions hebdomadaires pour le suivi de la situation.

Une série d’activités ont été menées par la CRC en collaboration avec les pouvoirs publics et d’autres partenaires, mais la situation continue à s’aggraver chaque jour.

Selon le bulletin épidémiologique émis le 3 Avril 2013 par le Ministère de la Santé et de la Population, la situation actuelle se présente comme suit: 624 cas cumulés, dont 15 décès, soit un taux de létalité de 2,40%.

Kommentar verfassen

%d Bloggern gefällt das: