DMIS: Central African Republic – Local storm : Vents violents à Bangui et Bimbo

| Keine Kommentare

Brief description of the situation

Le 3 Mars 2013 à partir de 16 heures, des vents violents accompagnés de pluies se sont abattus sur les villes de Bangui et Bimbo (Sous-préfecture de l’Ombella-Mpoko située à 09 km de Bangui) qui ont frappé dix huit quartiers de la ville de Bangui et quatorze quartiers de la ville de Bimbo. 120 volontaires des Comités Locaux de la Croix-Rouge centrafricaine du sixième arrondissement, du quatrième arrondissement de la ville de Bangui et de la ville de Bimbo ont évalué la situation humanitaire.

Ils ont pu identifier, enregistrer et aider à recaser certaines des 985 familles plus vulnérables.Le Président de la Croix-Rouge Centrafricaine avec son staff technique du Département de Gestion des Catastrophes ont procédé à la contre-évaluation de la situation. Ces familles plus vulnérables sans abri ont besoin d’une assistance d’urgence. La situation dans ces arrondissements sont:

Pour le SIXIEME ARRONDISSEMENT de Bangui:
265 maisons complètement détruites, 30 maisons partiellement détruites, 295 familles vulnérables dont 1415 enfants de 0 à 14 ans, 473 femmes avec 93 femmes enceintes, 177 hommes, 09 blessés.

Pour le QUATRIEME ARRONDISSEMENT de Bangui:
109 maisons complètement détruites, 86 maisons partiellement détruites, 195 familles vulnérables dont 466 enfants de 0 à 14 ans, 466 femmes avec 42 femes enceintes, 345 hommes et 10 blessés.

Pour BIMBO:
394 maisons complètement détruites, 101 maisons partiellement détruites, 495 familles vulnérables dont 1499 enfants de 0 à 14 ans , 492 femmes avec 93 femmes enceintes, 484 hommes et 10 blessés.

Ce qui donne un total de 768 maisons complètement détruites, 217 maisons partiellement détruites, 985 familles vulnérables dont 3380 enfants de 0 à 14 ans, 1414 femmes avec 228 femmes enceintes, 1006 hommes et 29 blessés. Ces vents violents ont causé d’énormes dégâts matériels et humains. 768 maisons sont complètement détruites, et 217 maisons sont partiellement endommagées. Certains bâtiments scolaires et maisons de commerce ont été détruits par ces vents violents. Les acteurs présents sur le terrain pour ces événements sont le Gouvernement en l’occurrence Madame la Ministre des Affaires Sociales, les autorités locales et le Président National de la Croix-Rouge Centrafricaine. Ces Hauts responsables se sont rendus sur le terrain pour évaluer la situation, et ont lancé un appel pour une assistance d’urgence aux personnes touchées.

La Croix-Rouge Centrafricaine a lancé un appel d’urgence en faveur des victimes de ces vents violents. Certaines familles affectées sont dans les familles d’accueil, celles qui n’ont pas pu être recasées sont à la belle étoile et exposées aux risques des maladies (paludisme, infections respiratoires aigües et diarrhées). Si rien n’est fait dans l’urgence, la situation déjà précaire risque de s’aggraver.

Number of affected: 5.800

Kommentar verfassen

%d Bloggern gefällt das: